Pampers le pornographe

28 avril 2012

Cher Mr. Pampers,

Je vous écris cette lettre dans le but de me plaindre de votre gamme de couches. Plus spécifiquement, je désire vous faire connaître mon mécontentement face à vos emballages qui, selon moi, sont au mieux vulgaires et au pire carrément illégaux.

Je faisais mon épicerie hier lorsque, par hasard, j’ai circulé dans l’allée où sont disposées les couches. Quelle ne fut pas ma surprise de constater que cette rangée de mon supermarché n’était pas dédiée à l’élevage des enfants, mais plutôt à la grossièreté et au mauvais goût. En effet, partout où je posais les yeux, je n’apercevais que des montagnes d’emballages de marque Pampers arborant des enfants en petite tenue et dans des positions toutes plus subjectives les unes que les autres.

Saleté, ordure, cochonnerie, saloperie, immondice, souillure. Voilà tous des mots qui me sont venus en tête alors que j’essayais tant bien que mal de dévier mon regard de la crasse que vous imprimez sur vos emballages. Le pire dans tout cela, c’est que je ne suis pas facile à offenser, surtout en ce qui a trait à l’érotisme, (croyez moi, je possède sur mon ordinateur des Gig et des Gig de pornographie DÉGOÛTANTE) mais votre exposition éhontée de pornographie juvénile dépasse vraiment les bornes. Vous devriez avoir honte d’exploiter le corps de petits enfants purs pour vendre quelques couches de plus. Votre gamme de produits est une véritable mine d’or pour les pédophiles. C’en est à un point tel que j’étais surpris de ne pas voir une meute de pédophiles aux érections aiguisées se masturber en plein milieu de l’épicerie. Par mesure de précaution, j’ai dû passer le reste de mes emplettes à observer attentivement le pénis des autres hommes afin de m’assurer qu’aucun d’eux n’était un pédophile.

Vous me direz peut-être que les images que vous utilisez sur vos emballages sont innocentes, que les enfants qui y figurent ne sont pas sexualisés ou encore qu’ils ne posent pas dans des positions suggestives, mais c’est là que vous vous trompez. Pour vous faire prendre conscience de l’erreur que vous faites, j’ai échangé les bébés présents dans quelques unes de vos publicités pour des femmes adultes placées exactement dans les mêmes positions. J’espère que cette manœuvre vous ouvrira enfin les yeux et que vous cesserez de contribuer à cette « hypersexualisation des jeunes » dont j’entends tant parler.

Quoi qu’il en soit, j’exige des explications.

ALERTE : Les images qui suivent contiennent des SEINS et des VAGINS et des ANUS et des PÉNIS. Apparemment, notre société interdit à des personnes de moins de 18 ans de voir ces parties spécifiques du corps humain parce qu’elles sont HONTEUSES et RÉPUGNANTES. Donc, si vous êtes du genre à être choqué par ce genre de choses, cliquez ici pour être redirigé. Aussi, si vous avez moins de 18 ans, je suis supposé faire semblant que vous n’avez jamais tapé “femme tounue” sur Google et que ceci pourrait être la première fois que vous êtes exposés à de la nudité sur internet. Si c’est le cas, cliquez ici pour être redirigé vers un site moins vulgaire. Sinon, continuez à descendre pour voir les photos que j’ai envoyé à Pampers. 

.

.

.

.

.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s